Archive | mai 2013

QUEL IMPACT L’ACESI DEVRAIT-ELLE AVOIR AU COURS DES CINQ PROCHAINES ANNEES

Je me souviendrai toujours du cours de sociologie que j’ai suivi étant étudiante du premier cycle. Celui-ci impliquait beaucoup de lectures et de discussions concernant la façon dont nous, individuellement et collectivement, allions gérer notre temps et nos loisirs, advenant la révolution technologique grandissante. Pour la grande majorité de gens, la semaine de travail de trois jours prédite par les experts intellectuels de l’époque, n’a jamais vu le jour. Au contraire, les semaines sont plutôt devenues de plus en plus chargées, malgré les progrès technologiques. D’ailleurs, les deux dernières semaines à l’ACESI n’y ont pas fait exception. Bien que celles-ci aient été excitantes, chose certaine, nous étions très occupées.

Je tiens à souligner une initiative que nous avons entreprise, qui a su nous tenir occupées aux cours de ces deux dernières semaines, et pour laquelle j’aimerais obtenir des commentaires des membres de l’ACESI. Notre plan stratégique, quinquennal se terminera en Décembre et le conseil d’administration de l’ACESI a entamé le processus de planification stratégique pour 2014-2019. Jusqu’à présent, celui-ci inclus nous avons mené une analyse environnementale, effectué des consultations préliminaires avec les parties prenantes et les écoles membres de l’ACESI et la semaine dernière, nous avons tenu une séance de visualisation d’avenir avec le conseil d’administration ; l’aboutissement de la séance : une ébauche des priorités et de l’orientation.

Prochainement, l’enseignement infirmier pourrait être confronté à une grande période de changement, étant donné les tendances changeantes et parfois conflictuelles de la société et du système de santé. Plutôt que d’essayer de gérer le futur, les membres du comité de l’ACESI se sont demandé quel impact notre association pourrait-elle avoir pour l’avenir. Au cours des trois prochains mois, nous allons récolter les commentaires résultants de la séance de visualisation des membres de l’ACESI, lors de rencontres en face-à-face, à travers le pays.

La question plus profonde; celle qui pourrait nous orienter vers le futur reste  ouverte. Nous invitons donc les membres des corps professoraux à nous faire part de leurs commentaires et suggestions à propos de l’impact que l’ACESI devrait avoir entre 2014 et 2019. Vos réflexions ou commentaires sur cette question stratégique peuvent être envoyés par courriel, à mon attention (cbaker@casn.ca) ou à Kristine Crosby, qui fournit le soutien administratif au comité de planification stratégique (kcrosby@casn.ca).

Au plaisir de recevoir vos réflexions et vos idées,

Cynthia Baker

WHAT IMPACT SHOULD CASN HAVE IN THE NEXT FIVE YEARS?

 

I always remember a future oriented, sociology course I took as an undergraduate student which involved a lot of time reading and discussing how we, individually and collectively, were going to manage all the leisure time that would be coming down the pipeline as a result of a technological revolution underway. As it turned out, for most of us, the three day work week, predicted by the intellectual pundits of the day, has tended to look a lot more like 24/7 notwithstanding the advances in technology, and the last couple of weeks at CASN’s National Office has definitely fallen into the busy but exciting end of the work week continuum.

 

I would like to highlight one of the energizing initiatives that has been keeping us busy in recent weeks because it involves input from CASN’s membership. Our five year strategic plan will be coming to an end in December, and CASN’s Board of Directors has begun the strategic planning process for 2014-2019.  To date, this has included an environmental scan, preliminary consultations with stakeholders and member schools, and a full day visioning session last week by the Board of Directors resulting in an initial draft of priorities and directions.

 

Looking ahead, nursing education may be facing something of a turning point period given the emergence of shifting and conflicting societal and health system trends. Rather than attempting to manage a projected future, however, as happened in the sociology class of my youth, CASN Board members have been asking what impact the organization should have in shaping this future. Over the next three months, we will be seeking feedback on the initial directions that emerged in this visioning process from CASN members in face to face meetings across the country. The broader, guiding question, however, is still open, and we welcome faculty members’ thoughts on the impact CASN should have between 2014 and 2019. Reflections on this strategic issue or any other related comments can be sent by email either to me directly (cbaker@casn.ca) or to Kristine Crosby (kcrosby@casn.ca) who is providing administrative support to the strategic planning committee.

 

Looking forward to receiving your reflections and ideas

 

Cynthia Baker